9

L’energie consciente

Dans les écoles Shivaïtes du Cachemire de nombreux textes évoquent l’énergie primordiale lovée en notre être. Source infinie de force et de vie, elle ne semble guère préoccuper l’immense majorité des hommes… Peut-être que la lecture d’une petite introduction aux importants travaux de Lilian Silburn sur la question éveillera quelques esprits…

Energie consciente, la kundalini est à l’origine des deux courants qui régissent la vie : prana, énergie vitale, et virya qui anime toutes les ferveurs (amoureuses, artistiques ou mystiques). L’image de Siva « Seigneur de la danse » (nataraja) qui tient le tambourin dont les vibrations sonores font émaner l’univers en engendrant le temps et l’espace, nous permet d’entendre l’essence de cette énergie kundalinienne. Fondamentalement cette énergie est source de tous les rythmes de la vie; ce qu’elle engendre n’est que rythme, aucun niveau ne lui échappe. Manifestant le frémissement divin, elle le réplique partout et de tout temps. « Siva, conscient, libre, d’essence transparente, sans cesse vibre » (Abhinavagupta).
Ainsi l’énergie kundalini n’est que vibration, ondulation vibrante de l’émanation, vibration subtile de haute fréquence. Toutes les formes de vibration (aux fréquences variables) ne sont que des manifestations de l’énergie primordiale, l’énergie Kundalini. La vibration va de pair avec l’ardeur et l’enthousiasme dans toutes les manifestations de la vie; le manque de vibration entraîne l’inertie ainsi que le doute qui sape la vigueur et rend à la fois inefficient et dispersé. La vibration est la vague de la Conscience infinie qui se propage à travers des rythmes comme des ondes…
Tous les aspects du réel ne sont en fait que les rythmes de l’énergie divine et sa vibration omnipénétrante… il n’y a qu’un rythme qui se propage de niveau en niveau. Dans un mouvement inverse et au niveau individuel, la résorption progressive des rythmes dans le grand rythme de Siva est le mouvement secret de l’Eveil, l’ascension de la très vibrante kundalini, la réintégration progressive des différents niveaux qui se résorbent les uns dans les autres. Ainsi, par la reprise complète des rythmes mal coordonnés de l’être, la kundalini retrouve le rythme primordial (spanda) et atteint alors la puissance totale.

LRW